Environnement et carrières : halte aux idées reçues !

Lorsque l'on parle de carrière, on peut avoir tendance à y voir une destruction de l'environnement et des espaces naturels. Hors, des études montrent que ce sont des lieux favorables à la vie et à la reproduction des espèces de faune et de flore. Ces lieux sont des bassins de quiétude pour ces espèces qui viennent s'abriter et vivre paisiblement.

La présence d'une carrière permet de conserver la biodiversité grâce à l'activité respectueuse et moins dense qu'en milieu urbain où l'activité humaine est de plus en plus forte. La présence humaine, même au sein de sites naturels, prend de l'ampleur et les animaux et végétaux en souffrent. Les carrières représentent une belle opportunité pour la préservation de nombreuses espèces.

Les carrières dans l'inconscient collectif

En effet, les carrières de roches et de sables sont souvent synonyme de marques permanentes sur l’environnement. Dans l’inconscient collectif, elles représentent la destruction d’espace et de nature. Ces installations peuvent également dévier les cours d’eau et causer d’importants changements sur l'environnement proche.

Des idées reçues

De nombreuses idées reçues persistent autour des carrières, comme par exemple le fait qu'elles détruisent l'environnement, les habitats naturels de nombreuses espèces ou créent des milieux rocheux hostiles pour la faune et la flore. D'autres idées nourries par l'inconscient collectif associent les carrières à une forte nuisance sonore, ainsi que la présence de l'homme et d'engins de chantier, des terres arides, en destruction qui ne sont pas propices à la vie.

Toutes ces idées viennent du fait que les habitations proches souffrent tout de même de quelques désagréments liés au fonctionnement de la carrière.

Quelques faits avérés

Les carrières génèrent des nuisances pour la population environnante : rejets de poussières dans l’air, contamination des eaux de surface ou souterraines, impacts sur la faune et la flore, dégradation des sols qui sont souvent vus d'un mauvais oeil.

Le transport des granulats est aussi bruyant et apporte de nombreux camions dans les zones urbanisées proches de zones de stockage, de chargement ou de circulation des carrières.

Les granulats extraits dans ces espaces sont présents partout dans nos infrastructures, nos routes et nos maisons et sont nécessaires et indispensables à notre fonctionnement.

De plus, même les plus petits grains de sable sont utilisés pour faire du verre ou même dans les smartphones car il est composé de 60% de minéraux (batterie, acier, verre...).

Les actions claires qui jouent un rôle sur l'environnement

Il est clair que ces endroits où fonctionnement des engins et machines devant couper, détruire et extraire de la roche sont consommateurs d'énormes volumes d'eau et produisent des déchets.

Ces derniers sont valorisés et font partie d'une chaine complète de réutilisation ou d'économie circulaire pour ainsi les réduire un maximum, ainsi que l'impact sur la planète et les habitations environnantes.

La France dispose d'un savoir-faire reconnu à l'échelle mondial ainsi qu'un patrimoine écologique exceptionnel du au sol, ce secteur est un acteur indispensable du pays et les directions travaillent pour diminuer les déchets et améliorer la technologie des engins et outils de mesure.

Une puissante réalité

Des études scientifiques ont été menées depuis plus de 20 ans et ont exposé une grande richesse en termes d'écologie dans les carrières. De nombreuses espèces menacées se reproduisent et trouvent refuge dans ces milieux naturels calmes et vastes qu'offrent les carrières. Plus d'un tiers de la faune nationale a été répertoriées dans ces sites.

Des espaces calmes et propices

Dans les carrières de roches massives, les scientifiques ont observé que les zones offraient des habitats prospèrent pour certaines espèces d'amphibiens ou d'oiseaux capables de s'adapter à de nouveaux espaces et de créer un habitats différents pour vivre.

Ces espèces sont souvent originales et peu reconnues dans d'autres espaces, en effet les fronts de taille, carreaux, bassins et remblais disponibles dans la carrières offrent des habitats calmes pour s'abriter.

Une nouvelle faune

Les professionnelles ont étudié ces espaces et remarquent que l'homme y exerce une pression moindre sur l'environnement naturel. Il est même plus faible que dans les sites environnants et proposent des zones de tranquillité pour ces espèces qui viennent occuper ces sites.

Les zones humides des carrières peuvent abriter la moitié des espèces connues sur le territoire national. De nombreuses espèces d’oiseaux vivant dans des milieux naturels composés d’eau ont été aperçues dans ces sites (dans des moments où l'hommes y étaient moins présent).

L'exploitation des roches et leurs modifications, créent des étendues fertiles et sont colonisées par une faune et une flore moins observées dans les zones naturelles. Ces étendues sont précieuses pour les espères d'eau principalement en période migratoire. On y retrouve également de nombreuses espèces d'amphibiens et de végétaux rarement observés ailleurs.

Comment soutenir l'environnement dans les carrières ?

L'impact des activités de la carrière

Dans leur quotidien les carriers exercent une activité importante sur la carrière, mais certaines zones des carrières sont souvent non exploitées.

Il est également possible pour eux de créer des partenariats avec les déchèteries ou associations environnantes qui permettent. Les besoins peuvent parfois dépasser les ressources et ainsi créer une sur-consommation des pierres extraites et une forte circulation des engins de carrières.

La valorisation des déchets est une actions prioritaire dans la majorité des carrières, le personnel est impliqué et orienté pour développer des savoir-faire et des habitudes "propres" dans le but de préserver l'espace et de minimiser l'impact sur l'environnement lorsque l'exploitation de la carrière sera terminée.

Pour faire en sorte de fusionner les carrières et l’environnement, il est possible d’introduire de la végétation pour que la nature reprenne ses droits. Une action qui va entraîner la réduction des nuisances sonores, mais qui va également permettre à la faune locale de s’approprier la zone.

Il existe d’autres solutions pour bien remettre en place le fonctionnement d’une carrière. En effet, il est possible de transformer une carrière en terres agricoles pour cultiver dans des conditions bien précises ou en pisciculture pour exploiter la carrière telle qu’elle est.

C’est ainsi qu’une ancienne carrière au Maroc, étendue sur une zone d’environ 130 ha s’est vue transformée pour y planter près de 12 000 oliviers et 70 000 autres espèces d’arbres et de plantes en tout genre afin de créer un milieu propice aux abeilles. Des gestes qui permettent à la nature de fusionner avec la carrière pour créer une harmonie stable et respectueuse.

Les actions en place pour préserver l'environnement

Pour avancer vers une exploitation plus verte des espaces d'exploitation des carrières, chez Synaxe, nous avons répertorié des idées pour soutenir les démarches environnementales.

  • Dans la continuité de ce que nous venons d'évoquer, il est intéressant d'installer dans la carrière un suivi de KPI verts tels que : le temps entre deux exploitation d'espace, les décibels émis par les camions, le nombre d'arbre plantés par an, la quantité de déchets exploités en cycle court.
  • Être acteur de la valorisation des déchets auprès d'association, des carrières mobiles ou encore lors de la destruction d'infrastructures
  • La gestion des engins, bennes et camions sur site en réduisant par exemple le nombre de camions présents simultanément dans la carrières, le temps de chargement ou simplement en éteignant les moteurs pour limiter les nuisances.
  • Communiquer sur les démarches mises en place et les initiatives dans les villes et villages environnants, auprès de partenaires et prestataires et sur les réseaux sociaux.
  • Planter de la végétation là où l'activité est moindre ou terminée et aménager les espaces dans le but de valoriser écologiquement le site.
  • Mise en sécurité et nettoyage des terrains et de toutes les structures n'ayant pas d'utilité après la remise en état du site

Avec toutes ces actions et surtout la communication autour de ces initiatives, il y a fort à parier que les carrières auront une image valorisée auprès de la population et de plus en plus enracinée dans la culture environnementale.

Synaxe met un point d'honneur à développer des solutions et softwares orientées vers une production écologique et plus propre. Quelque soit votre demande par rapport à vos livraisons, nous sommes disponibles pour concevoir une solution adaptées et personnalisée. Pour nous contacter, c'est par ici !